Blog trotteuse

Athènes : pour des souvenirs originaux, pensez à personnaliser

10302094_10152847124432402_5437250525812220388_n
photo par Marion Terrier

   Lorsque vous partez en vacances, en voyage d’affaire… bref quand vous allez ailleurs que chez vous, il y a une chose à laquelle vous n’échapperez pas : les souvenirs! Que ce soit une corvée ou un plaisir, il est toujours difficile de trouver des boutiques sympas. Et puis il faut dire ce qui est, maman les tasses de toutes les villes qu’on a visité, elle n’a pas assez de placards pour les ranger, et papa, les t-shirts il en a raz la casquette! Alors aujourd’hui je vous propose deux échoppes qui valent le détour si vous passez quelques jours à Athènes et que vous aimez faire des cadeaux originaux ou que vous voulez vous ramener quelque chose d’unique en son genre. Les deux se situent dans le quartier Monastiráki, à proximité du fameux marché aux puces.

Un bijoutier amateur de miniatures

DSC08831   Pour les fans de bijoux, je vous recommande une petite étale présente uniquement les week-ends, à seulement quelques pas de l’entrée de l’ancien Agora. Ce monsieur fabrique lui-même ses bijoux, et, selon les produits que vous désirez, il les fera sous vous yeux et à votre goût.
Il propose deux types de produits : des « bouteilles à la mer » et des créations à partir de pièce du mécanisme de vieilles montres, comme le montre la photo en haut de la page. Pour les « bouteilles », vous choisissez la couleur du sable que vous souhaitez, la pierre que vous désirez, il la brise ensuite pour mettre plusieurs éclats dans la fiole, vous pouvez également ajouter une petite babiole : une fée, une clé, un papillon… Il vous reste maintenant à lui dire ce que vous souhaitez qu’il note sur le mini parchemin. Le bouchon est également personnalisable. Vous pouvez y ajouter une perle et ou un second gri-gri. Et la voilà prête à être jetée à la mer.

collier
J’ai opté pour le second type. Je me suis ramené une bague (celle de la photo) et un collier livre (voir ci-dessus). Les bagues sont vendues telles quelles, mais il vous montre à partir de quelle montre ce bijou est réalisé. Il peut également vous expliquer comment il procède. Le pendentif en forme de livre s’ouvre et l’on y trouve deux parchemins où le marchand notera ce que vous souhaitez. J’ai choisi celui avec la clé, mais il peut vous mettre n’importe lequel des petits pendentifs qu’il a : petit prince, clochette etc.

Le fabricant de sandales des stars

DSC09414   Le second marchand à qui vous devriez rendre une petite visite est Melissinos, un artisan qui fabrique des sandales sur mesure. Vu que les Athéniens connaissent bien leur ville (il s’agit là d’ironie!), je ne vais pas vous donner l’adresse. En effet, lorsque nous étions à la recherche de cet établissement, nous en étions qu’à 50 mètres mais les riverains nous ont fait marcher pas loin d’une heure! Certains disaient qu’il fallait monter, d’autres descendre, l’un disait à droite, l’autre à gauche… Alors voilà l’explication: lorsque vous vous trouvez sur la place à Monastiráki (celle avec l’église, où débute le marché aux puces), avec l’avenue Athina derrière vous sur la droite, prenez la première à droite et l’échoppe est au début de cette rue.

DSC09409   C’est ici que se trouve l’antre des Melissinos, une génération d’artistes spécialisés dans la sandale. Le premier de la lignée était un poète, l’actuel propriétaire, Pantelis, est, quant à lui, plus féru de costumes et de théâtre. De nombreuses stars sont passés par ici pour avoir leur paire de spartiates: John Lennon, Jacqueline Kennedy, Sophia Loren et même la shoe-addict Sarah Jessica Parker, pour ne citer qu’eux. Et pourtant l’atelier a gardé son échelle humaine et sa modestie. Il n’y a que trois personnes dans la boutiques: une qui fabrique la sandale, une qui vous fait essayer les paires et une qui vous encaisse. Les prix ne sont pas non plus démesurés: entre 32 et 38 euros pour les modèles exposés en boutique.

DSC09421

   Puisque nous avons perdu autant de temps à trouver l’emplacement, il ne nous restait plus assez de temps pour faire des paires sur mesure (environ 30 minutes). Nous avons donc opté pour le semi sur mesure. Quesaco? Comme vous pouvez le voir sur les photos quelques modèles sont exposés, vous choisissez donc celui qui vous plait et vous l’essayez. Si vous avez trouvé chaussure à votre pied, l’artisan se contentera de reproduire à l’identique la paire que vous venez d’essayer. Dans le cas contraire, il prendra la mesure de votre pied et vous fera votre propre paire à la bonne taille, comme ce qu’il fait sur la photo ci-contre. Pour ma part, j’ai joué les Cendrillon, dès le premier essayage la sandale m’allait comme un gant. Une fois que le monsieur m’avait expliqué comment la mettre cela va sans dire! Regardez la dernière photo et vous comprendrez pourquoi j’ai eu besoin du mode d’emploi…

xoxo

Pour plus d’informations : http://www.melissinos-art.com/

photo(5)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s