#JeSuisCharlie

La loi du mort/kilomètre

   Je vois de plus en plus de gens sur Facebook, et autres réseaux sociaux, qui grommellent car on ne parle que des récents événements en région parisienne et que l’on oublie le reste du monde, et notamment la situation en Syrie. Pour expliquer cela je vais donc vous présenter un principe de base dans la presse : la loi du mort/kilomètre.

   Lorsque l’on intègre une école de journalisme, on a forcément besoin d’apprendre des règles : comment hiérarchiser son information, la déontologie etc. Durant les premiers cours on nous explique donc que ce qui intéresse les gens est ce qui se passe proche de chez eux. C’est donc là que j’ai entendu pour la première fois le concept de la loi du mort/kilomètre.

    Dit comme cela, ce terme parait assez abstrait voire même barbare. L’idée est pourtant simple. Pour toucher quelqu’un il faut lui parler de ce qui se passe dans sa rue, ce qui se traduit par une petite formule mathématique (oui, oui c’est bien moi qui utilise ce terme !) : un mort dans son quartier = dix dans sa région = cent dans son pays = mille ailleurs. Pour espérer retenir l’attention, un événement éloigné doit donc avoir une très grande ampleur, ou compter parmi ses rangs des gens de la nationalité du médium, pour nous donc : des Français. N’avez-vous jamais remarqué que lorsque les journaux parlent d’une guerre à l’autre bout de la planète, ils mettent l’accent sur le seul français qui s’y trouve ? Vous avez maintenant votre explication : c’est ce que lecteur veut !

   En espérant que cela puisse vous éclairer un petit peu.

XOXO

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s