Blog trotteuse

J’ai testé pour vous : la conduite à l’envers

DSC01596 2   L’Irlande a beau ne plus faire parti du Royaume-Uni, elle a quand même gardé la conduite à l’envers ! Heureusement les véhicules de location sont équipés de petites étiquettes pour expliquer aux autres Européens comment conduire ici ! Et, je pense que sans cela, j’aurai pris plus d’un contre-sens !

   Fun fact : est-ce que vous savez que l’on doit notre conduite à droite à Napoléon ? A l’époque, lors des batailles, les attaques devaient débuter par le flanc gauche. Afin de créer la surprise, il a donc entraîné ses hommes à attaquer par la droite. Et vu qu’en ce temps-là, seuls les grands-Bretons résistaient à l’influence de notre empereur, il n’eut pas grand mal à imposer à tous la circulation à droite.

   Revenons à nos moutons, oui parce qu’en Irlande des moutons, il y en a beaucoup ! Me voilà donc au sortir de l’avion au volant (à droite !) d’une 208 prête à rouler à contre-sens. Première intersection ? Un rond-point ! Youpiii la plus compliquée possible. Fort heureusement M. Hertz a pensé à la blonde que je suis en collant ce petit autocollant côté conducteur (à droite donc, vous suivez toujours ?) :

DSC01598 2

   Premier obstacle vaincu ! Heureusement que j’étais seule dans l’aéroport à cette heure-là, car pour être sûre, je roulais à deux à l’heure. Étrangement, je me suis assez vite fait à la conduite à gauche. Mis à part deux fois où mon instinct a repris le dessus. Mais nous étions deux dans la voiture donc nous nous aidions l’un l’autre à bien se placer. Les deux choses qui m’ont posé le plus de problèmes sont : où regarder et la boite de vitesse.

   Où regarder ? Je crois que cela reste encore un grand mystère pour moi ! A l’auto-école, on m’a appris à regarder à gauche, puis à droite, et à nouveau à gauche. Sauf que là, au moment où vous regardez à droite, les voitures vous arrivent droit dessus ! (Vous vous souvenez ? Le volant est à droite !) C’est vraiment perturbant. Je n’ai pas réussi à m’habituer à cela en quatre jours, que ce soit à pied ou au volant, donc j’ai préféré regarder 80 fois des deux côtés avant de m’engager. Cette solution m’est apparue comme la plus simple.

   Deuxième difficulté : le levier de vitesse. J’ai beau l’y avoir cherché plus d’une fois, ces andouilles ont oublié de mettre le pommeau de vitesse dans la portière ! Quel dommage, ça m’aurait grandement arrangé. Nan parce que je ne suis pas gauchère. Et je peux vous dire que passer ses vitesses avec la main gauche n’est vraiment pas chose aisée. Non seulement il faut réfléchir pour se souvenir de quel côté se trouve la boite (il y avait un leprechaun dans cette voiture qui s’évertuait à la déplacer !), et en plus le mouvement de la main gauche n’est pas, mais alors pas du tout, naturel. Cela m’a valu pas mal de troisième au lieu de cinquième ou même de marche arrière au lieu de la quatrième. Pauvre titine !

XOXO

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « J’ai testé pour vous : la conduite à l’envers »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s