Blog trotteuse

Une courte escale à Cork

   C’est làCork vu depuis le campus- crédit Albane Deloule que je venais au départ, il était donc normal que je consacre un petit article à Cork. Je dois reconnaître que ce n’est pas la ville que j’ai préféré. Même s’il y a tout de même quelques maisons colorés, je trouve que cette ville manque un peu de charme. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé ou que ce n’est pas joli. Mais par rapport aux petites merveilles que j’ai découvert en Irlande, Cork vaut un peu moins le coup d’œil.

   En revanche, si vous recherchez une ville qui bouge, assez jeune et avec plein d’activités, vous avez frappé à la bonne porte. Forcément puisqu’il s’agit d’une ville étudiante.

University College Cork

   Et ces étudiants ont des croyances. Par exemple, personne n’emprunte ce chemin central de peur de rater son diplôme. L’origine viendrait du fait que les résultats sont affichés sur le bâtiment de droite, et que les étudiants devant aller au rattrapage doivent se rendre au bâtiment d’en face, le chemin le plus court est donc la traversée.

University College Cork

   Une autre conviction est qu’il ne faut pas marcher sur cette inscription par crainte de mettre une femme enceinte ! L’ami qui me faisait la visite guidée, n’a pas su me dire, si au contraire, les couples ayant des difficultés à concevoir, venaient volontairement marcher sur cet emblème.

   La deuxième ville du pays est très accueillante. Les pubs sont sympas, avec une bonne ambiance. Et il y a plein de magasins. J’ai enfin pu tester Primark ! Wouhou ! Oui je suis comme ça moi, je ne vais pas à Dijon, Marseille ou Paris pour découvrir un magasin, je vais directement dans son pays d’origine. J’ai songé à dévaliser l’endroit malheureusement je n’avais pas pris de bagage en soute alors ça limitait l’espace que j’avais. Snif snif.

une porte du campus de Cork

   Je vous rassure, ce n’est pas tout ce que j’ai fait à Cork. J’ai aussi l’occasion de tester un cours d’escrime ! Le prof était adorable. Il m’a prise à part pour m’enseigner les bases du maniement du fleuret, pendant que les autres s’entraînaient. J’ai découvert-là un sport où les maîtres-mots sont patience et acharnement. En effet, les mouvements doivent être répétés encore et encore afin d’être maîtrisés et prêts pour les combats. Une chose est sûre, si vous vous y mettez, vous aurez des cuisses en béton !

   Si vous souhaitiez trouver par ici, des conseils sur ce qu’il y a à voir ou faire à Cork, je m’en excuse, mais je n’ai pas passé suffisamment de temps dans cette ville, pour pouvoir vous en faire part.

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une courte escale à Cork »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s