Gribouilles à roulettes·Projet 52 – 2015

Projet 52- 2015 #23

fail better

   En voulant décrypter le tatouage de Stan Wawrinka, j’ai découvert une belle citation du dramaturge Samuel Beckett que je ne connaissais pas : Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better. On pourrait la traduire de la sorte : Déjà essayé. Déjà perdu. Peu importe. Essaye encore. Perd encore. Perd mieux.

   Je trouve que cette belle phrase s’applique parfaitement au roller. L’apprentissage c’est long, c’est très long. Il faut tomber, au sens propre comme au figuré, pour mieux se relever. Il faut prendre part aux compétitions en ayant perdu d’avance, mais c’est comme ça que l’on grandit, que l’on devient meilleur.

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Projet 52- 2015 #23 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s