Calendrier de l'avent 2015·LMAP·We wish you a merry Christmas

Vingt-quatrième blog : My training diary

   Pour ce dernier jour du calendrier, fini les blogs voyage, place au sport avec My training diary. Lisez bien, Clélia vous donne même quelques petits tuyaux qui pourraient vous aider dès ce soir !

Capture d’écran 2015-12-23 à 20.51.30Comment te décrirais-tu ?
Je dirais que je suis… passionnée. Je me passionne assez vite. Et je ne parle pas uniquement de sport. Si je le pouvais, je m’amuserais à changer de métier régulièrement pour apprendre et découvrir des choses qui me passionneront.
Je dirais aussi que je suis une compétitrice, j’aime le challenge et encore une fois, pas que dans le sport. J’aime entreprendre des projets qui me donneront du fil à retordre, j’aime lier des relations avec des personnes parfois complexes mais si originales, parce que je sais qu’elles feront de mon quotidien quelque chose de coloré et de surtout pas monotone.

Que fais-tu dans la vie ?
Ça fait cinq ans que je travaille à temps plein dans la communication, et plus précisément dans le digital. Concrètement, je conseille les entreprises et les marques dès qu’elles souhaitent prendre la parole sur les réseaux sociaux. J’ai travaillé pour les deux plus grandes agences de communication en France : à savoir Publicis et Havas. Mais cette année, ma vie a pris un tournant puisque je me suis lancée tête baissée dans une formation pour devenir “Personal Trainer” ou coach sportive si vous préférez. J’ai cumulé ma formation et mon travail à temps plein, et tout dernièrement j’ai décidé de me consacrer à ma passion et de me lancer à mon compte. Une nouvelle vie commence.

D’où viens-tu ?
Je suis née en région parisienne, j’ai grandi en région parisienne (dans le 78) et j’ai déménagé sur Paris dès que je suis entrée dans la vie active, il y a cinq ans donc. Rien de très fun en somme. Mais par contre, ce qui est plus fun, c’est que ma famille vient des quatre coins du monde et que je pense porter cette dimension multi-culturelle au quotidien : mon père est d’origine martiniquaise, j’ai une partie de ma famille qui vit en Martinique, mais aussi en Thaïlande, à Montréal… Je compte bien prolonger cela et m’exporter prochainement moi aussi

12049213_1132946176734155_4415635265183290632_n
© My training diary

Pour les sportifs :
Depuis es-tu passionnée de sport ?
Je pense que le sport m’a toujours intéressée, je ne sais pas si je peux dire passionnée, mais je me souviens que, petite, j’aimais déjà m’amuser grâce au sport et que l’EPS était ma matière préférée 🙂 Puis j’ai commencé à faire du basketball en club à l’âge de 13 ans, jusqu’à mes 19 ans. Je m’entraînais deux fois par semaine et j’avais les matchs le week-end. Je pense que je suis devenue sportive à ce moment-là. Après le basketball, je me suis inscrite en salle de sport puis je suis partie quelques mois plus tard faire mon stage de fin d’études à l’étranger (à San Francisco) où j’ai vraiment accroché avec l’esprit Healthy / Fitness. Là-bas, les gens courent beaucoup, font du yoga le midi, et vont à la salle après le boulot. Quand je suis rentrée, je me suis réinscrite à la salle de sport, et j’ai commencé le running. C’était il y a cinq ans, et ma passion n’a fait que grandir au fil du temps.

Lesquels pratiques-tu ?
Je pratique la course à pied (je cours mon premier marathon en 2016) et je vais en salle pour faire du HIIT (interval training) et de la musculation. Je me suis remise dernièrement au yoga et au pilates, que j’adore.

Comment t’es venue cette  passion ?
Je pense que je suis devenue accro à l’accomplissement que m’apportait le Training. J’étais fière de mes efforts, je me sentais bien dans ma tête après chaque entraînement et aussi plus confiante. J’ai pris pleinement conscience des bienfaits que le Training m’apportait, et j’y ai consacré de plus en plus de temps (trop selon certains, mais c’est souvent comme ça quand on est passionnés).

Comment parviens-tu à te motiver ?
Dur à dire parce que généralement je n’en ai pas besoin. Je suis tellement impatiente d’être à la fin de journée pour m’entraîner et retrouver ces sensations qui me permettent de me sentir vivante ! Parfois quand je suis trop fatiguée ou que j’aimerais rester sous la couette le weekend au lieu d’aller courir, je pense à mes objectifs, et surtout je me dis “on n’a rien sans rien, si tu ne te bouges pas, personne ne le fera pour toi”. Je pense que c’est comme dans tout, quand on a des objectifs, il faut de la détermination et un minimum de rigueur pour y parvenir. J’essaie de me tenir à mes engagements personnels.

As-tu des musiques pour t’entraîner ?
Oh oui ! J’ai une playlist de running, avec beaucoup de RAP US. J’ai besoin que ce soit un peu “violent » pour me donner l’énergie et la force de finir mon entraînement. Quand je suis sur des séances d’étirement ou de relaxation, j’adapte bien sûr ma playlist avec des musiques plus calmes, plus douces.

Quelles sensations ressens-tu lorsque tu t’entraînes ?
Liberté, force, accomplissement, vitalité… C’est plein de choses en même temps mais généralement je me sens forte. Le Training me donne la sensation d’être invincible et me permet de rester focus sur ce qui compte vraiment et ne pas prêter attention aux aléas de la vie qui ne doivent pas nous déstabiliser.

Tu aimes innover dans tes exercices (prendre un skateboard, faire des pompes sur medecine ball… ) où puises-tu tes idées ?
Je m’intéresse beaucoup à ce que font des coachs à  l’étranger ou en France, je lis beaucoup de magasines sportifs, et surtout je teste des choses. C’est super important pour rompre avec la routine et s’entraîner sur la durée. Il y a tellement de possibilités en Training qu’il serait vraiment dommage de se limiter aux exercices que l’on voit partout !

Avec les fêtes qui arrivent, aurais-tu quelques conseils/ exercices à nous donner pour tenter d’éliminer un peu toutes ces calories ingurgitées en si peu de temps ?
C’est toujours la question qu’on nous pose à deux moments de l’année : avant l’été et après Noël 😉 Mais comme je le dis souvent : tout est une question d’équilibre et l’idéal serait de faire du sport régulièrement dans l’année pour pouvoir profiter de Noël sans tomber non plus dans l’excès et se rendre malade tous ces repas 😉  Mais bien sûr, il existe des astuces pour mieux vivre cette période particulièrement riche en calories : s’hydrater régulièrement, avec des boissons drainantes comme le thé vert ou l’eau citronnée (sans sucre bien sûr) ; manger lentement pendant les repas pour se sentir rassasié et éviter de se resservir (souvent on mange par « réflexe » alors qu’on n’a plus faim. Ne vous forcez pas ) ; profiter du shopping de Noël pour marcher beaucoup et des vacances pour se balader en famille, faire du vélo, ou pourquoi pas courir si on en a envie. Le plus important est d’être actif, sans avoir besoin de faire des pompes et des abdos chaque matin, il faut essayer de bouger souvent, de rester debout un maximum pour compenser ces longues heures passées à table. Et un équipement simple mais efficace pour brûler les calories : la corde à sauter. Faîtes de la corde à sauter 10 minutes chaque jour et des exercices de gainage, et vous vous sentirez déjà plus tonique

IMG_0831
© My training diary

Parlons de ton blog :
Depuis quand blogues-tu ?
J’ai monté mon blog en septembre 2014 donc un peu plus d’un an.

Comment t’es-tu décidée à ouvrir My training diary ?
Je faisais beaucoup de sport et je n’avais personne avec qui partager (mes amis ne sont pas du tout sportifs). Et aussi, je ne trouvais pas un magazine ou un blog qui répondait à mes besoins : on parlait soit de running uniquement, soit de musculation pure ou soit de fitness dans le sens péjoratif du terme pour moi (“comment avoir un ventre plat », « comment avoir des belles fesses rebondies cet été »). J’ai donc décidé de créer un blog qui s’adresserait à tous les passionnés de Training, dans sa globalité : à la fois du running, du fitness, de la musculation, du yoga… Bref tout un tas de disciplines que l’on aime pratiquer et qui nous passionnent.

D’où vient le nom ?
Je voulais absolument parler de « Training” parce qu’il regroupait toutes les disciplines et pas uniquement le fitness ou le running. Et je voulais partager mon quotidien de passionnés, c’est pour cela que je parle de Diary ou « journal de bord ».

Comment qualifierais-tu ton blog ?
Mixte, passionné, ouvert, communautaire. Je n’y raconte pas ma vie personnelle mais je l’utilise comme une plateforme qui permet de réunir des passionnés, qui les motive, qui les nourrit, et qui leur donne la parole aussi à travers des témoignages, des interviews, des portraits.…

Qu’est-ce que cela t’apporte ?
Tellement de choses ! J’étais assez frileuse à l’idée de me lancer dans cette aventure, et je n’ai que des bonnes surprises. Déjà parce que je rencontre des personnes incroyables, et aussi parce que cela me challenge au quotidien et m’oblige à toujours apprendre davantage. En bref à être encore plus passionnée que je ne l’étais la veille.

Comment choisis-tu tes sujets ?
Je note mes idées de sujets sur un cahier et je fais mes recherches en parallèle. Je recherche des informations mais également des personnes qui pourront répondre à mes questions ou témoigner dans mon article. J’essaie d’avoir une approche assez journalistique en définissant un sujet, un angle et un format (article, interview, portrait, tuto…).

Quel est ton meilleur souvenir bloging ?
J’en ai beaucoup honnêtement. Mais je dirais quand j’ai annoncé sur ma page que j’avais réussi ma formation et que j’ai reçu plein de messages adorables de la part de personnes qui suivent le blog. Ça fait vraiment plaisir de voir que les gens nous soutiennent.

12336333_10208053571803172_946573036_n
© My training diary

Et le pire ?
Je n’en ai pas pour l’instant, on croise les doigts pour que ça continue.

Est-ce possible pour toi de quantifier le temps passé sur ton blog ?
Oula, un peu difficile. Ça dépend des sujets que je dois écrire (plus ou moins complexes ou qui nécessitent une interview), des shootings photo que je dois caler (quand je fais des articles qui expliquent des exercices)… Mais je dirais que je passe trois heures minimum par semaine.

Quel article a été le plus difficile à écrire pour toi ?
En général, ce sont les articles “portraits » car ils sont très personnels et me tiennent encore plus à cœur J’y passe beaucoup de temps mais c’est un bon exercice.

Et celui dont l’écriture t’a procuré le plus de plaisir ?
Il y en a plein, mais dernièrement, j’ai écrit un article sur mon ressenti suite aux attentats. C’était mon tout premier article très personnel mais j’en avais besoin. Ça m’a fait un bien fou de l’écrire, de le partager et de voir que mes lecteurs l’appréciaient beaucoup.

Un peu de curiosité ne fait de mal à personne :
Quel est ton remède anti-dépression ?
Les challenges, je m’en fixe toujours des nouveaux pour ne pas tomber dans la routine. Et bien sûr mon premier remède : le sport !

Quelle est ta citation préférée ?
It always seems impossible until it is done” de Nelson Mandela

Quel est ton livre de chevet ?
En ce moment, je me promène toujours avec le livre de Richard Cox sur la Psychologie du sport.

Quelle est ta chanson préférée ?
J’en ai plein : j’aime beaucoup Your Song de Billy Paul, The Sound of Silence de Simon & Garfunkel mais aussi (dans un tout autre registre) The recipe de Kendrick Lamar ou Hold On We’ re Going Home de Drake

Laquelle te redonne la pêche ?
Your song de Billy Paul fait des miracles !

As-tu d’autres hobbies que le training ?
J’aime le cinéma, la cuisine (ça me détend), et la musique.

As-tu des héros ?
Des personnes m’inspirent oui : Nina Simone, Martin Luther King…. Mais mes parents sont mes plus grands héros à mes yeux.

De quelle couleur sont tes chaussettes ?
(Plus ou moins) blanches

Si j’étais…
Un animal : je serais sans hésiter un singe. J’ai une obsession avec les singes (ne me regardez pas comme ça)

Si tu as quelque chose à ajouter, c’est le moment !
Prenez du temps pour vous, pour vivre votre passion et réaliser vos rêves, c’est important !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vingt-quatrième blog : My training diary »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s