Blog trotteuse

San Pedro de Atacama la bourgeoise

   Après avoir visité la capitale Chilienne et Valparaiso (l’article par >>ici<<). Nous avons pris l’avion direction le Nord. 2h10 plus tard nous voilà arrivés à Calama. Aéroport le plus proche du désert d’Atacama. De là pas d’autre choix que de prendre une navette. Le prix est de 12 000 pesos (environ 17€) le trajet simple ou 20 000 (environ 28€) l’aller-retour par personne. L’avantage est que celle-ci vous laisse à votre hôtel. Pas besoin donc de marcher des kilomètres en plein cagnard et chargés comme des mulets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

   San Pedro est la seule « ville » du désert d’Atacama. Je prends des pincettes pour le dire car il s’agit plus d’une oasis que d’une vraie ville. De nombreuses personnes souhaitent visiter le désert le plus aride du monde. San Pedro est donc très touristique et en joue beaucoup. A part une mignonne église et un marché couvert (un peu d’ombre ce n’est pas négligeable) d’artisanat local, vous ne trouverez que des commerces et respectant un ordre précis : agence proposant des circuits, magasin de souvenir, restaurant, agence proposant des circuits, magasin de souvenir, restaurant, agence proposant des circuit, magasin de souvenir, supérette et on recommence la boucle. Autant vous dire que l’on est vite perdus.

   Les magasins de souvenirs se prétendent d’artisanat mais vous retrouverez les mêmes bonnets en poils d’alpaga de partout, les mêmes boucles d’oreilles etc. Alors soit les couturières manquent cruellement d’originalité et se copient toutes, soit il n’y a pas grand chose d’artisanal là-dedans. Je n’ai pas la réponse mais je pencherais tout de même pour la première : du fait main mais adapté aux touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    Pour les restaurants c’est au petit bonheur la chance. D’extérieur ils se ressemblent tous, un bon nombre ont des racoleurs qui se baladent dans la rue afin de vous appâter. Les prix sont excessifs par rapport au reste du pays. Je vous conseille sincèrement de favoriser le bouche à oreille, demandez à ceux de votre hôtel ou auberge de jeunesse arrivés avant vous où ils ont mangé.

    Qui a réellement le courage de rentrer dans toutes les agences pour voir lesquels proposent les meilleurs excursions ? C’est ce que l’on pensait faire au début mais vu le nombre, autant chercher une aiguille dans une meule de foin. C’est à vous en écœurer.

signature

Publicités

7 réflexions au sujet de « San Pedro de Atacama la bourgeoise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s